Négligence hospitalière, Astou en a vécu deux fois dans cet hôpital

Décédée à l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga, l’époux de Astou Sokhna, révèle que ce n’est pas la première fois que sa femme vit cette douloureuse expérience au sein du même établissement.

« En 2019, Astou Sokhna avait accouché prématurément d’un bébé âgé de 7 mois à l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye. Le bébé a vécu une semaine avant de rendre l’âme en pédiatrie « , se souvient son mari Modou Mboup.
Il poursuit qu’on ne lui a jamais dit ce qui s’y était passé.

Donc, le vendredi 15 avril, il compte organiser une marche pacifique, pour réclamer justice allant du quartier Montagne jusqu’à l’hôpital où Astou est décédée. 

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire