PUBLICITÉ
Adult3re à Mbour : La commerçante co*chait avec son « fils » adoptif 

Adult3re à Mbour : La commerçante co*chait avec son « fils » adoptif 

Une rocambolesque affaire d’adultère secoue Mbour. Commerçante, mariée et mère de famille, A. Faye entretenait une relation adultérine avec son « fils » adoptif, un jeune pêcheur.

Leur relation remonte en 2021. La commerçante avait fait la connaissance du jeune homme au quai de pêche de Mbour.

Depuis, une relation amoureuse ponctuée de rapports sexuels, avait été nouée entre eux. Pour ne pas attirer l’attention de sa famille, relate L’OBS,A. Faye le présente aux membres de la famille comme son « fils » adoptif.

Le terrain de la confiance balisé, la « mère » et le « fils » adoptif se la coulent douce. Presque tous les jours, la dame mariée quitte son époux et ses enfants pour aller entretenir des rapports sexuels avec le jeune pêcheur.

Pis, ils se prennent en photos durant leurs ébats sexuels. Lassée et ne supportant plus les relations sexuelles répétées, elle décida de mettre un terme à leur idylle.

En colère, le fils adoptif publie leurs photos obscènes et balance leur sextape au papa de son amante.

Elle dépose une plainte à l’issue de laquelle son amant sera cueilli par la police. Jugé hier, le parquet a requis l’application de la loi. Le délibéré est fixé le mardi 28 septembre 2022


PUBLICITÉ